AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
19/09/16 Ϟ fermeture du forum. pour tout savoir, rendez-vous ici

Partagez | 
 

 (M, LIBRE) CHRISTIAN BALE ϟ everybody wants to rule the world.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
phénix, admin
avatar
Messages : 68
MessageSujet: (M, LIBRE) CHRISTIAN BALE ϟ everybody wants to rule the world.   Dim 28 Aoû - 17:15

ORION TIBERIUS BLACK
âge › cinquante-deux ans.
ascendance › sang-pur.
année de naissance › 1933.
ancienne maison › serpentard.
profession › au choix.
groupe › morituri te salutant.
statut civil › veuf.
célébrité › christian bale. (à voir avec sirius)
particularité › aucune.
crédit › tumblr.
froid, distant, autoritaire. héritier de la longue lignée de sang pur des black, orion a depuis très jeune été élevé dans l'idée que son sang faisait sa personnalité. ses parents le promirent très jeune à épouser sa cousine au second degré, walburga black, et l'idée ne lui fit jamais ni chaud ni froid. malgré sa tendance à emprunter le chemin que ses parents traçaient pour lui, orion black ne fut jamais un suiveur, de quelque manière que ce soit ; ses opinions se forgèrent seuls, avec le temps, et son attirance pour la pureté marqua toutes les sphères de sa vie. méticuleux et organisé, il eut toujours un souci du détail et des choses rangées — et son entourage proche a toujours pensé qu'il en était de même avec sa propre personnalité, d'où le fait qu'il ne s'énerve que rarement. plutôt du genre à hausser le ton avec dureté qu'à exploser, il a toujours possédé une autorité assez naturelle, malgré son caractère assez solitaire. il s'est rapidement fait une place à serpentard, où il fut envoyé à son arrivée à poudlard, et fut respecté par ses camarades. il eut une scolarité exemplaire, et n'eut aucun mal à suivre la carrière qu'il désirait (probablement au ministère). il épousa walburga au sortir de l'école, mais la carrière d'orion les fit attendre quelques années avant que leur premier enfant, sirius, ne vienne au monde. les époux black, désireux d'inculquer leurs valeurs à leur fils, se rendirent pourtant rapidement compte que celui-ci n'était réceptif ni à leur éducation, ni à leur mode de vie familial. quatre ans plus tard, regulus arriva donc, second héritier de cette lignée — second fils d'un couple bien décidé à ne pas laisser celui-ci dérailler comme le premier. les années qui suivirent furent ponctuées par les punitions que recevaient sirius, le désintérêt évident que son géniteur lui portait, et l'attention qu'il consacrait à regulus, l'élevant pour être le fils parfait. orion resta cependant très tourné vers sa carrière, ne la laissant jamais de côté au profit de sa famille. et s'il a toujours approuvé les idéaux du seigneur des ténèbres, il n'en est pour autant jamais devenu mangemort — bien qu'il fut extrêmement fier de son fils cadet lorsque celui-ci en rejoignit les rangs. cependant peu capable de montrer ses sentiments, ladite fierté a toujours été plus mesurée qu'autre chose — orion ne tolérant pas l'excès que les émotions peuvent parfois provoquer, et n'en manifestant donc jamais. il y a quelques mois de cela, lorsque son épouse décéda étrangement (voir lien avec regulus), orion black se renferma, plus touché par sa mort qu'il ne pouvait l'imaginer, et continua de prendre davantage ses distances avec le monde qui l'entourait — y compris son héritier. pour autant, sa personnalité naturellement poussée à vouloir contrôler n'a pas disparu, et son foyer reste toujours sous sa responsabilité.
sirius black › premier héritier d'orion et de walburga black, sirius a naturellement vu les espoirs de ses parents placés en lui dès sa naissance. néanmoins, il n'a pas mis longtemps avant de manifester une tendance certaine à ne suivre ni les ordres ni les conseils que ses géniteurs lui donnaient. rapidement, ceux-ci se sont fatigués, irrités de cette énergie permanente qui rendait leur fils plus insupportable qu'ils n'auraient jamais pu l'imaginer. si walburga s'est échinée à tenter de le canaliser et s'est de nombreuses fois énervée, orion a adopté une attitude correspondant bien plus à sa personnalité froide et sévère ; les punitions ont toujours été sévères chez les black, et sirius en a reçu plus souvent qu'à son tour. il ne s'est jamais laissé emporter par la colère pourtant sourde que la désobéissance de son fils créait chez lui, et s'est contenté d'être plus méprisant que jamais dans ses châtiments. dès que regulus est né, le désintérêt pour sirius est devenu plus prononcé encore. les parents black se recentrèrent sur leur petit roi, plaçant en lui tous les espoirs dont leur aîné ne serait visiblement jamais capable d'être digne. et la déception d'orion ne fit que s'accroître avec les années, atteignant son apogée lorsque sirius fut envoyé à gryffondor. le voir quitter la maison pour la période de l'année scolaire fut un soulagement pour les parents black, et bientôt la famille s'habitua à faire comme s'il n'existait pas. aussi, lorsqu'à la fin de la deuxième année scolaire de regulus, celui-ci rapporta que sirius l'avait laissé se faire humilier par deux sang-de-bourbe, la colère d'orion fut plus froide et plus méprisante que jamais. après une altercation verbalement violente et cruelle, sirius décida de quitter le domicile des black — et jamais son père ne fit quoi que ce soit pour l'en empêcher. il laissa même sa femme brûler le visage de sirius sur la tapisserie, ne cillant pas à l'idée de le déshériter ; quelque part, ce fils n'était plus sien depuis longtemps — sa profonde déception, là où regulus était sa réussite. ils ne se sont depuis que très peu revus, et jamais reparlé. et à dire vrai, ni l'un ni l'autre n'éprouve le besoin de s'affronter. le fait de savoir la tête de sirius mise à prix chez les mangemorts — bien qu'il n'en fasse pas partie — ne fait pas grand effet à orion, bien qu'il ne se soit pas mis en tête de le retrouver et de l'éliminer ; dans le fond, père comme fils ne savent plus ce que ces deux mots signifient — et peut-être ne l'ont-ils jamais su. (à voir plus en détail avec sirius)

regulus black › depuis toujours, orion a voulu faire de son plus jeune fils la fierté de la famille. une fierté que, il le savait, sirius ne serait jamais. il a donc élevé regulus comme l'enfant roi, lui accordant toute la confiance qu'il ne donnait pas à son fils aîné. il n'a jamais été tendre avec lui pour autant, l'élevant avec une dureté sans pareille pour faire de lui l'excellence qu'il avait toujours souhaitée voir reprendre le flambeau des black. les années ont passé, la sévérité du père n'a pas changé — pas plus que l'obéissance du fils. lorsque sirius est parti, les choses se sont poursuivies comme s'il n'avait jamais existé, et orion black n'a jamais pleuré le départ d'un aîné qu'il avait toujours su indigne de poursuivre sa lignée. regulus est resté sa priorité, et son comportement à son égard n'a pas changé. cependant, lorsque son épouse walburga est morte, il y a quelques mois de cela, le patriarche Black s'est encore davantage renfermé. il ne soupçonne pas son fils cadet d'avoir quelque chose à faire avec cet incident regrettable, mais le savoir présent l'a profondément éloigné de ce qu'il lui restait de progéniture. aujourd'hui, père et fils ne s'adressent plus la parole, mais orion black veille de loin à ce que son dernier descendant continue de suivre ce que lui considère être le droit chemin. sa fierté de le voir dans les rangs des mangemorts n'a pas terni, même après la mort de sa femme ; cependant, il commence à sentir, depuis quelque temps, que les choses ne sont peut-être plus tout à fait ce qu'elles semblent être. pour le moment trop distant pour s'y pencher, il ne laissera cependant pas les choses couler indéfiniment. pas tant qu'il sera encore en vie pour les contrôler.
fiche (c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phénix, admin
avatar
Messages : 68
MessageSujet: Re: (M, LIBRE) CHRISTIAN BALE ϟ everybody wants to rule the world.   Dim 28 Aoû - 17:15

come to the dark side
bien le bonjour, jeune padawan. tout d'abord, merci de t'être rendu jusqu'ici dans la lecture de ce scénario. j'espère de tout coeur qu'il t'a plu, et que tu seras intéressé à venir mépriser sirius et mettre toute la pression du monde sur les épaules de regulus. (parce que ouais, tes deux futurs fils sont là, si c'est pas la supra méga classe, ça. )

au niveau des précisions, essayons de faire simple et concis.

avatar & pseudo – l'avatar est assez négociable (on avait aussi pensé à ben affleck, éventuellement), mais on adore vraiment christian bale dans le rôle (puis bale, c'est la perfection quoi), donc si il te plait, hésite surtout pas à le garder. sinon, poke-nous, on est tout à fait ouvertes à négocier. pour le pseudo, tu te doutes que c'est pas super négociable, vu que c'est un personnage de la saga. mais le second prénom est tout à fait libre — même si dans l'idéal, un truc à consonance latine serait le fun, vu que ses fils sont quand même sirius titus et regulus arcturus.

personnage – j'étais pas mal inspirée pour rédiger le scénario, mais j'ai vraiment essayé de me restreindre pour te laisser de la place. disons simplement qu'on imagine vraiment orion comme quelqu'un de très froid et très porté sur le contrôle de sa famille — et de son seul fils digne. s'il n'est pas mangemort, ce n'est pas par lâcheté, mais juste parce qu'avec son indépendance et sa propre autorité, je pense pas qu'il soit super tenté de se faire dicter des ordres par voldemort. Arrow même s'il épouse totalement ses idéaux, bien entendu, et qu'il est très fier que reggie en soit. pour le reste, il a réellement été très affecté par la mort de son épouse walburga. et en ce qui concerne son boulot, son enfance, etc., tout est libre est négociable — en fait, tout ce que j'ai pas précisé est assez libre. et si tu veux rediscuter certains trucs, hésite pas à nous faire signe. Wink

le reste – au niveau de l'activité, on n'est pas super exigeantes, étant nous-mêmes pas mal occupées. on voudrait juste quelqu'un qui se connecte régulièrement et qui intègre orion à l'histoire, quoi — même s'il est froid et distant, y a toujours de la place pour les persos du genre. fais-toi juste plaisir, amuse-toi sur le forum, et pour le reste, pas de stress. on n'est pas des tyrans, et la longueur de nos posts est très variable (enfin pour ma part ), donc joue ça comme tu veux ; tout ce qu'on voudrait, c'est une orthographe et une grammaire tout de même soignées. I love you

voilà voilà, c'est tout pour nous. en espérant ne pas t'avoir dégoûté(e) du scénario avec mes éternels pavés. Arrow et si tu as la moindre question, surtout n'hésite pas à nous poker, l'une ou l'autre. on se fera un plaisir de t'aider.
fiche (c) blue walrus

_________________

GOTTA RAISE A LITTLE HELL / Young blood, run like a river, Young blood, never get chained. Young blood, heaven need a sinner — You can't raise hell with a saint. Young blood, came to start a riot — Don't care what your old man say. Young blood, heaven hate a sinner, But we gonna raise hell anyway. – dorothy.

(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(M, LIBRE) CHRISTIAN BALE ϟ everybody wants to rule the world.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» Christian FERRAS
» Zone libre (noir désir + hamé + casey)
» IlluSTraTiON DU tRIBuTE A chrISTiaN DeaTH
» Christian Goubault, "Maurice Ravel"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ in noctem :: scénarios-
Sauter vers: