AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
19/09/16 Ϟ fermeture du forum. pour tout savoir, rendez-vous ici

Partagez | 
 

 – hopeless wanderer. (lily)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
phénix, admin
avatar
Messages : 68
MessageSujet: – hopeless wanderer. (lily)   Mar 6 Sep - 1:26


hopeless wanderer
sirius et lily / You heard my voice, I came out of the woods by choice. Shelter also gave their shade, But in the dark I have no name. So leave that click in my head, And I will remember the words that you said — Left a clouded mind and a heavy heart. – MUMFORD & SONS.

Parmi tous les mauvais moments qu'il aurait pu choisir pour se présenter ainsi à la porte des Potter, il savait que celui-ci était peut-être le moins mal tombé. Ou à tout le moins, il l'espérait, claudiquant le plus normalement possible jusqu'à cette maison qu'il fréquentait depuis si longtemps désormais. Il le savait : James travaillait. Il avait laissé l'auror aux prises avec un dossier sur lequel il travaillait, décidant d'aller lui-même faire ce qu'il faisait le mieux, et remonter quelques petites pistes que ses oreilles avaient capté çà et là, les jours précédents. Il n'avait pas mis longtemps à retrouver le type dont les rumeurs avaient amené le nom à ses oreilles. Et de là, la piste s'était réchauffée à vue d'oeil, et il avait passé l'après-midi à se rendre d'un coin à l'autre de Londres. Lorsqu'il s'était senti brûler, il avait été sur le point de s'arrêter. Prêt à écouter les conseils prudents que James lui livrait à longueur de temps depuis un ou deux ans — prêt à ne pas faire sa tête brûlée et à rentrer au bureau des aurors pour remplir un dossier de tout ce qu'il avait récolté. Mais alors qu'il allait transplaner, il avait vu le coin d'une cape qu'il n'avait pu laisser s'en tirer sans la suivre. Juste quelques minutes, qu'il s'était dit. Une, puis deux. Et à la troisième, il avait eu le sale pressentiment que quelque chose clochait. Prêt à virer de bord et à rentrer sans prendre d'autres risques inutiles, il avait fait volte face. Et à pas le temps de sortir sa baguette qu'il lui avait fallu se jeter sur le côté pour éviter le sortilège qui lui était tombé sur le coin du nez. Il n'avait pas mis longtemps avant de transplaner, ne laissant pas la possibilité à son agresseur de l'attaquer à nouveau.

Marlene n'était pas là non plus — et ça, il le savait aussi. Elle était partie travailler, et on lui avait transmis une missive au Ministère, au début de la journée, pour lui dire que quelqu'un d'autre la raccompagnerait chez les Potter après la fin de son service. L'espace d'un instant, il avait pensé transplaner jusqu'à l'appartement de la McKinnon. Mais au moment de se déplacer, c'était la douleur qui lui avait soufflé qu'il lui valait mieux trouver quelque part où on pourrait s'occuper de lui. Ni une, ni deux : sans que l'autre ait le temps de le suivre, il avait atterri dans une petite ruelle, non loin de l'église de Godric's Hollow. Il s'était caché à l'abri d'un porche, avait attendu quelques instants, la respiration sifflante. Sa main s'était portée à son épaule, et lorsqu'il l'avait ramenée à sa vue, il n'avait pu que soupirer, serrant les dents à la vue de ses phalanges rougies par la plaie. Saloperie. La douleur lui fendait toute l'épaule, l'informant que le sortilège ne l'avait pas complètement loupé. Et il se félicitait d'avoir eu le réflexe de l'esquiver sans prendre le temps de sortir sa baguette. Autrement, peut-être n'aurait-il pas été capable d'être encore vivant pour penser à la phase suivante de son plan.

Il avait réussi à ne croiser que deux passants. Et si on l'avait regardé de travers, on ne l'avait pourtant pas arrêté. Il était parvenu, tant bien que mal, à faire comme si de rien n'était et à continuer à se traîner en direction de chez les Potter. C'était l'heure de la sieste — et par chance, il le savait, Lily ne travaillait pas aujourd'hui. Il l'avait appris la veille en venant souper chez eux, au même moment où il avait su que Marlene, elle, ne serait pas là. Et une part de lui ne pouvait s'empêcher de remercier que les choses se soient si bien emboîtées pour qu'à ce moment précis, il puisse toquer chez Lily sans prendre le risque de tomber face à qui que ce soit d'autre. Il avait évité la sonnette, de peur de réveiller Harry. Et désormais, il se demandait ce qu'il allait bien pouvoir dire à la rouquine, lorsque la porte s'ouvrirait. Il allait se faire accueillir — c'était sûr. Il n'y avait pas la moindre chance pour qu'il s'en sorte sans au moins une réprimande ; pas alors qu'il s'en trouvait blessé. La situation avait beau être propice, il le savait : il n'y avait jamais de bon moment pour arriver comme une fleur au beau milieu d'un salon, avec de telles plaies.

La porte s'ouvre, et ses yeux croisent ceux de Lily. Un sourire rapide se trace sur ses traits ; pourtant, la douleur pâlit son teint autant que sa bonne humeur, et lorsque sa voix s'élève, c'est pour dérailler plus qu'il ne le voudrait, blessée et empressée. « Salut, j'te dérange pas j'espère ? T'es toute seule ? T'as une minute ? » Sa main toujours pressée sur sa veste, au niveau de son épaule. Le sang qui goutte entre ses doigts, et le long du bras tenu le long de son corps, jusque sur son poignet. Il va finir par lui tacher le tapis, sans même s'en rendre compte. Mais à cet instant précis, il s'en fiche : tout c'qu'il veut, c'est rentrer. Tout c'qu'il veut, c'est qu'au travers des réprimandes de mère responsable, elle ne sorte ce qu'il faut pour faire disparaître cette foutue douleur, et pour lui permettre de pouvoir retourner sur le terrain dès demain. Après tout, la magie avait le don d'accomplir des miracles, et c'était le moment ou jamais de le montrer.

(c) blue walrus

_________________

GOTTA RAISE A LITTLE HELL / Young blood, run like a river, Young blood, never get chained. Young blood, heaven need a sinner — You can't raise hell with a saint. Young blood, came to start a riot — Don't care what your old man say. Young blood, heaven hate a sinner, But we gonna raise hell anyway. – dorothy.

(c) blue walrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
– hopeless wanderer. (lily)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lily Laskine, harpe
» Lily Pons
» TRACK TALK #73 Lily of the West
» Lily arpège
» Lily - Pierre Perret- version gratté- Stephs60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ in noctem :: grande-bretagne :: godric's hollow-
Sauter vers: